Mois : juillet 2017

Une femme exceptionnelle que tout.e congolais.e devrait connaître

Simone Veil, une célèbre femme politique française, est décédée, vendredi 30 juin, à l’âge de 89 ans.  Cette personnalité politique était connue et admirée, pour son courage et pour sa volonté de faire changer les choses. Après avoir échappé à la mort, à 17 ans, pendant la Seconde Guerre mondiale, elle s’est battue toute sa vie en faveur de la liberté, notamment celle des femmes. Notre confrère, le magazine en ligne pour les jeunes, 1jour1actu explique qui elle était, et pourquoi, aujourd’hui, tout le monde salue cette femme volontaire et passionnée. Une survivante des camps de concentration Simone Veil est née...

Lire la suite

Aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement

C’était le 26 novembre 1974. Devant l’Assemblée nationale, Simone Veil, décédée à 89 ans le vendredi 30 juin dernier, présentait en tant que ministre de la Santé son projet de loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Un discours resté célèbre qui pourrait inspirer la femme ou l’homme politique congolais.e qui saura faire preuve du même courage que Simone Veil.  Voici un court extrait en vidéo : CLIQUEZ ICI. Voici son texte en intégralité : Simone Veil, figure du siècle, est morte à 89 ans « Monsieur le président, mesdames, messieurs, Si j’interviens aujourd’hui à cette tribune, ministre de la Santé,...

Lire la suite

OUTILS DE SENSIBILISATION ET DE PLAIDOYER SUR LES RISQUES DES AVORTEMENTS CLANDESTINS

Dans tous les pays, le grand public doit être sensibilisé au lourd tribut que paient les femmes lorsqu’elles sont contraintes d’avorter clandestinement ou de recourir à des méthodes dangereuses. Dans les pays où les lois sont très limitatives, comme c’est le cas en RDC, il arrive souvent  que le public, masculin mais aussi féminin, ne comprenne pas jusqu’à quelles extrémités ces malheureuses doivent aller pour mettre un terme à leur grossesse. Sonder attentivement l’opinion publique dans les différents secteurs de la vie sociale et économique d’un pays, se préoccuper de questions touchant la santé et la survie des femmes,...

Lire la suite

Causes et conséquences de la grossesse non désirée et de l’avortement provoqué : une étude indispensable

« Debout Congolaises ! » présente dans cet article de notre dossier consacré aux avortements clandestins et à risques, la synthèse d’une étude vraiment indispensable : « Grossesse non désirée et avortement provoqué au Burkina Faso : causes et conséquences ». Pourquoi indispensable ? Premièrement, parce que cette étude permet à chacun.e d’entre nous de comprendre quels sont les causes et surtout les graves conséquences des grossesses non désirées et des avortements à risques dans un pays africain, le Burkina Faso, dont les réalités sociologiques sont assez proches de celles de la RDC. Deuxièmement, parce qu’une telle étude devrait d’urgence être impérativement réalisée dans notre pays...

Lire la suite

Le problème des avortements clandestins à Goma

L’avortement clandestin est une pratique courante dans plusieurs provinces de la République Démocratique du Congo particulièrement à Goma dans la province du Nord Kivu. Pourtant La loi congolaise n’autorise pas l’avortement sur l’ensemble du territoire congolais. Le droit pénal congolais punit sévèrement tout avortement provoqué, sur soi-même ou par autrui. Ceci ressort aux articles 165 et 166 du Code pénal congolais livre Deux, qui répriment de 5 à 10 ans de servitude pénale un avortement sur soi-même, et de 5 à 15 ans celui par autrui nous explique Maitre Alain Lushule Avocat au barreau de Goma. Centre de santé à Goma...

Lire la suite

Abonnez-vous gratuitement à Debout Congolaises

Abonnez-vous à notre newsletter. Il suffit d'introduire votre adresse mail et de cliquer "Je m'abonne!".

Nos dossiers