Catégorie : Droits sexuels

Une femme peut solliciter l’avortement en cas de viol ou d’inceste, précisent les femmes juristes

Une femme violée, victime d’inceste ou celle dont la grossesse met en danger sa santé physique et mentale peut solliciter l’avortement, a précisé jeudi 16 août, l’Association des femmes juristes congolais (AFEJUCO). Cette structure dit se baser sur le protocole de Maputo que la RDC a ratifié et publié au Journal officiel. Elle demande par conséquent une harmonisation avec les lois congolaises qui pénalisent l’avortement.

Lire la suite
Loading

Abonnez-vous gratuitement à Debout Congolaises

Abonnez-vous à notre newsletter. Il suffit d'introduire votre adresse mail et de cliquer "Je m'abonne!".

Nos dossiers