Mois : octobre 2019

Suggestion 3 pour une éducation féministe : « Apprends-lui que les « rôles de genre » n’ont absolument aucun sens »

Apprends-lui que les « rôles de genre » n’ont absolument aucun sens. Ne t’avise jamais de lui dire qu’elle devrait ou ne devrait pas faire quelque chose «parce que tu es une fille». «Parce que tu es une fille» ne sera jamais une bonne raison pour quoi que ce soit. Jamais. Je me souviens que, petite, on me disait de « me baisser comme il faut pour balayer, comme une fille ». Ce qui signifiait que balayer était un truc de fille. J’aurais préféré qu’on me dise simplement: « Baisse-toi et balaie comme il faut, parce que le sol sera plus propre ainsi »....

Lire la suite

« L’amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. L’amour est une bataille, l’amour est une guerre, l’amour grandit. »

James Baldwyn disait à propos de l’évidence amoureuse : « On ne peut malheureusement pas inventer nos amarres, nos amants, ni nos amis, pas plus qu’on peut inventer nos parents. La vie nous les donne et nous les prend. Et la grande difficulté est de dire oui à la vie. » (La chambre de Giovanni). On pourrait croire que l’évidence de Baldwyn porte sur une attitude d’ouverture sur les opportunités qu’on nous tend. Il n’en est rien. Baldwyn veut ainsi dire que l’amour est le fruit d’un travail, parfois de longue haleine. Il est le fruit d’un travail de...

Lire la suite

Une Charte du Réseau des Médias en ligne des Grands-Lacs

Les médias membres du Réseau des Médias en Ligne des Grands-Lacs (REMEL-GL)  ont signé le mardi 15 octobre 2019 à Bukavu, la charte constitutive de cette plateforme. Ce réseau qui vise particulièrement à défendre et à promouvoir les droits des médias en ligne et leurs journalistes dans tous les pays de la région des Grands-Lacs veut également être une plateforme de cohésion et d’unité entre la presse libre et indépendante. Cette synergie se veut en outre, un organe d’autocritique et d’autorégulation en vue de l’amélioration de la  qualité et de la production journalière pour contribuer à l’émergence d’une société démocratique et de la bonne gouvernance.

Lire la suite

Alphonsine Makolo Nyamayabadi serait morte sous les coups et blessures volontaires de son mari

MAKOLO NYAMAYABADI Alphonsine, Avocate au barreau de Kinshasa/Gombe, mariée et mère de 2 enfants est morte. Elle serait étranglée par son mari la nuit du mardi 09 octobre 2019 sous sommeil, selon l’un des frères de la défunte. Notre source indique que le mari de cette dernière a acheminé le corps de son épouse à la morgue de l’hôpital Saint Joseph de Limete en l’absence des membres de sa famille. Il y a lieu de signaler que ce corps a été placé à la morgue de façon irrégulière ; sans être enregistré au secrétariat de l’hôpital. Réquisition du PGRL’actuelle...

Lire la suite

Nos dossiers