Mois : avril 2019

Sud-Kivu : Des femmes à l’école du marketing digital pour leurs business

 Young African Leadership Initiative « YALI », vient d’organiser, du 26 au 27 avril 2019 à Bukavu, une formation sur le marketing digital à l’intention d’une vingtaine de femmes issue de différents secteurs de la vie nationale. Selon Kerry Byamungu, coordonnatrice de ce programme américain en faveur des jeunes en province du Sud-Kivu, l’objectif de cette formation était de renforcer les femmes qui exercent de petites activités commerciales  de s’imprégner et de capitaliser les bienfaits de nouvelles technologies de l’information et de la communication, à l’instar des médias et réseaux sociaux pour promouvoir leurs business. Le précité a confirmé la réalité selon laquelle, environ  80% des revenus des femmes reviennent dans leurs ménages. D’où, la nécessité de leur permettre de concourir le marché via l’Internet pour augmenter et fructifier leurs business. Les organisateurs de ce cadre ajoutent que cette formation entre dans le cadre du projet “Mwasi Telema”, qui veut dire ” Femme debout”. Ce projet vise à promouvoir la femme congolaise dans toutes ses activités quotidiennes dans notre société. Il s’agit également de réveiller la femme congolaise dans son profond sommeil et l’outiller sur les bonnes pratiques d’usage des NTIC pour son épanouissement ainsi que son développement. Pour Winnie Ekongo participante, cette formation en marketing digital était un grand besoin, dans le cadre de ses différents projets commerciaux. Passionnée du commerce en ligne, Ekongo n’avait aucune maitrise dans l’usage du web...

Lire la suite

RDC : l’île d’Idjwi, la petite perle des Grands lacs

Le lac Kivu vu le 5 avril 2019 depuis l’île d’Idjwi, entre les montagnes verdoyantes de la République démocratique du Congo et les collines du Rwanda. © AFP, Luke DENNISO REGARDEZ LE REPORTAGE DE L’AFP SUR L’ILE D’IDJWI, EN CLIQUANT ICI OU SUR L’IMAGE CI-DESSOUS POUR LA VERSION EN ANGLAIS, CLIQUEZ ICI. Pendant dix ans, Luc Henkinbrant a lutté contre l’impunité des crimes de guerre dans l’Est de la République démocratique du Congo. Le Belge rêve maintenant de développer un tourisme écologique très à la mode dans le seul havre de paix de la région, l’île d’Idjwi. Ce retraité...

Lire la suite

Université Virtuelle du Sénégal

Université Virtuelle du Sénégal : un pari risqué qui porte ses fruits 22/02/2019 Elisabeth Mol Fondée en 2013 et implantée à Dakar, l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS) dispense à ses étudiants des cours presque exclusivement en ligne, une grande première en Afrique francophone. Si son implantation a nécessité quelques ajustements et l’ajout d’un support physique aux cours virtuels, l’UVS représente aujourd’hui un pôle majeur de l’enseignement universitaire au Sénégal, et son modèle pourrait bien inspirer d’autres pays africains à l’avenir. Lettres Numériques revient pour vous sur sa genèse et son fonctionnement.   L’UVS en chiffres Selon les chiffres fournis par le ministre sénégalais de l’Enseignement supérieur, la hausse de fréquentation a été spectaculaire depuis le lancement de cette première université virtuelle il y a cinq ans : après une rentrée de 2000 étudiants en 2013, le chiffre a bondi à 14 000 en 2014 avant de quasiment doubler en 2018, avec 27 000 étudiants cet automne. En effet, après des débuts sans aucun doute balbutiants, notamment liés à un déficit de personnel administratif (la première promotion a ainsi reçu son diplôme de licence avec un an de retard, en janvier 2018), l’Université Virtuelle a su tirer les leçons de ces premiers manquements et s’est depuis peu dotée d’un Conseil d’administration pour faciliter la coordination des différents cours. Elle propose aujourd’hui douze licences et dix masters dans des domaines variés (depuis la sociologie jusqu’à...

Lire la suite

StreeLib, le livre numérique à l’assaut du monde… et de ‘Afrique

26/04/2019 Jean Cheramy StreetLib est une plateforme de distribution, de création et de diffusion d’ebooks qui s’annonce en pleine croissance. Elle se veut « la passerelle mondiale de distribution de livres numériques et papier pour le XXIe siècle ». Créée en 2006 par Giacomo d’Angelo, elle encourage auteurs et éditeurs à adopter un mode de diffusion numérique, actuel et porté vers le XXIe siècle. Nous vous en parlions déjà ici il y a plusieurs mois. Depuis, l’entreprise a évolué et a dépassé le 3e stade de son développement. StreetLib a pour ambition de devenir la plateforme de référence, dans le monde, pour la distribution de livres numériques et audios. Leur but est le suivant : « Nous voulons mettre de grands livres à la disposition de tous, partout. Parce que les mots sont le langage de programmation de nos mondes et que les liens entre lecteurs, écrivains et éditeurs animent notre réseau, dans ce monde et dans les nombreux mondes de l’imaginaire ». Vaste programme qui ne s’improvise pas et qui repose sur un modèle commercial bien rôdé et sur un projet de développement à la fois audacieux mais lucide. Fonctionnement général et modèle économique StreetLib propose des services gratuits : Write : une création facile et intuitive d’ebooks ; Publish : la possibilité et l’opportunité de proposer son livre dans tous les pays desservis par la plateforme ; Print : la possibilité de commander des stocks en papier de son ouvrage.  ...

Lire la suite

Elles racontent l’agroécologie. Traces numériques

Novembre 2017 au Sénégal, dix femmes agricultrices se sont réunies durant une semaine pour réaliser leurs histoires digitales dans la pratique de l’agroécologie. Cet atelier de création a donné naissance à un court métrage, réalisé par Le Monde selon les femmes et les Equipes Populaires. Découvrez la vidéo sur Youtube Découvrez la vidéo sur Facebook Plus d’infos? N’hésitez pas à contacter Sophie Charlier, responsable du projet au Monde selon les femmes: sophie@mondefemmes.org...

Lire la suite

Abonnez-vous gratuitement à Debout Congolaises

Abonnez-vous à notre newsletter. Il suffit d'introduire votre adresse mail et de cliquer "Je m'abonne!".

Nos dossiers