Mois : mai 2017

Une plateforme internet pour échanger ses livres gratuitement … en Tunisie

La page d’accueil du site internet YallaRead.com.YallaRead.com Tunis, depuis un peu plus d’un an, une petite entreprise innove pour faciliter l’accès à la lecture. Dans le plus petit pays du Maghreb, les livres restent chers et les ouvrages en langues étrangères ne sont pas forcément faciles à trouver. Pour apporter une solution conviviale à ce problème, le site YallaRead.com permet aux lecteurs tunisiens d’échanger gratuitement des livres avec d’autres passionnés de lecture près de chez eux. Comment est né ce site internet et quel est son mode de fonctionnement ? Les explications de la correspondante de RFI, . Justine Fontaine, EN...

Lire la suite

Un homme réfléchit beaucoup … mais ça sert à rien !

Un homme avait 3 petites amies mais il ne savait pas avec laquelle se marier. Alors il se résout à faire 1 test, pour voir laquelle était plus apte à être sa femme. Il a retiré 15 mille $ de sa banque, donné 5 mille à chacune et a dit: – ‘Dépensez comme vous voulez.’ La 1ère a été faire du shopping, a acheté des habits, bijoux, est allé chez le coiffeur, institut de beauté etc. De retour vers l’homme elle dit: – J’ai dépensé tout ton argent pour être plus belle pour toi, pour te plaire : Tout ça...

Lire la suite

En Afrique, l’homosexualité toujours largement criminalisée

Des militants ougandais de défense des droits des homosexuels en Ouganda. © REUTERS/Edward Echwalu Ce 17 mai 2017 marque la journée mondiale contre l’homophobie. 77 pays dans le monde pénalisent aujourd’hui l’homosexualité par de la prison, de la torture ou des travaux forcés. A cette occasion, nous publions un reportage de RFI du 17-05-2015, reprenant les points de vue de Amnesty International et de Human Rights Watch, pour encourager la réflexion sur cette question qui fait débat dans notre société congolaise. Dans onze pays, l’homosexualité est passible de la peine de mort. A ce jour, les deux tiers des pays...

Lire la suite

la pénurie de curés catholiques pousse plusieurs femmes à célébrer la messe … au Portugal

Dans certains villages du sud-est du Portugal, la pénurie de curés catholiques pousse plusieurs femmes, simples croyantes, à célébrer elles-mêmes les offices du dimanche pour animer la vie religieuse de ces communautés vieillissantes, mais ouvertes au changement. Dans la minuscule église de Carrapatelo, hameau d’une quarantaine de maisons perché sur une colline qui surplombe les vignobles de la région de Reguengos de Monsaraz, Claudia Rocha, en robe noire et baskets, s’adresse à une douzaine de fidèles, des femmes âgées pour la plupart. Son blouson en cuir et son smartphone posés sur un banc au premier rang, la jeune femme...

Lire la suite
  • 1
  • 2

Abonnez-vous gratuitement à Debout Congolaises

Abonnez-vous à notre newsletter. Il suffit d'introduire votre adresse mail et de cliquer "Je m'abonne!".

Catégories