Étiquette : violence conjugale

Cette nouvelle approche contre les violences domestiques change des vies … au Burundi

« Umukenyezi. C’est le mot que les hommes burundais utilisent généralement pour décrire leur femme idéale : « Celle qui noue son pagne sur des épines et marche sans broncher et sans que le monde extérieur ne remarque sa douleur », selon sa traduction littérale en kirundi. Cela leur sert de métaphore de ce qu’ils attendent d’une femme : une femme qui porte le fardeau du mariage, la tête haute et la bouche fermée. Et le mari est censé être un « Umushingantahe », ou « celui qui incarne le pouvoir, le respect et la valeur ».

Lire la suite

Histoires de violences envers les femmes (Anita, Marie, Fatou) et envers … les hommes (Daniel), illustrées par Kalonji

De nombreux tabous subsistent autour des violences au sein du couple. La plupart des victimes ne veulent pas porter plainte et encaissent la violence durant de longues années avant, parfois, de la dénoncer. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par le quotidien suisse Le Temps mais qui aurait tout aussi bien pu se dérouler en RDC. Les témoignages recueillis auprès de trois femmes mais aussi d’un homme illustrent l’ampleur du chemin à parcourir pour que les victimes soient mieux écoutées, mieux prises en charge et mieux défendues.  Cette enquête est illustrée par des dessins poignants réalisés par l’illustrateur et artiste suisse-congolais Kalonji. 

Lire la suite

Le confinement : un révélateur des rôles sociaux des femmes et des hommes

L’Observatoire de la parité, à  travers son média en ligne Debout Congolaises, veut « genrer »  la riposte au coronavirus (et aussi la « congoliser » et la « numériser »). « Genrer » la riposte c’est être conscient que la pandémie n’affecte pas de la même manière les hommes et les femmes. Le confinement est un révélateur des différences, voire des inégalités qui régissent les relations entre les femmes et les hommes dans notre pays, la RDC, et dans le monde. Pour nous aider à en prendre conscience, nous publions une analyse du Haut Conseil à l’Egalité (HCE) qui est, en France, l’instance nationale consultative indépendante chargée de la protection des droits des femmes et de la promotion de l’égalité des sexes.  Nous y avons glissé quelques NDLR de DC, c’est-à-dire  des Notes De La Rédaction de Debout Congolaises, en vue d’essayer  de « congoliser » un peu cette analyse pour l’adapter autant que possible au contexte congolais.

Lire la suite
Chargement

Nos dossiers